2003 Printemps Yiwu puerh sauvage en galette

L'excellence des productions Taiwanaises du début des années 2000

+ -

4 pièces disponibles

Prix: $ 25.00

Cultivar: Puerh sauvage
Récolté à la main: printemps 2003
Origine: région de Yiwu, Yunnan, Chine
Processus: cru, séché soleil, pressé avec une pierre pressé en forme de galette

Poids d'une la galette: 500 g
En 2006, grâce au groupe Tea-Disc de Yahoo, il y eut un petit concours de 3 jeunes puerhs cru. Ce puerh rivalisa avec 2 galettes 'Big Tree' de la firme Menghai de 1999 et 2001. En dépit d'être le plus jeune, mon puerh gagne le concours! Le nombre de testeurs est limité, mais ils étaient tous très passionnés puerh.

Ce résultat confirme le fait que, en 2003, cet production privée commissionée par une entreprise de thé taiwanaise a été l'un des meilleurs puerh produites alors. La qualité du matériel sauvage est très bon (beaucoup de bourgeons). Il a été séché de manière traditionnelle au soleil. Et les galettes étaient bien pressées avec des pierres. Leur compression est très homogène, ferme mais pas trop dure. C'est un vrai plaisir de décortiquer les longues feuilles entières de cette galette.
Le début des années 2000 marque la fin du monopole de la CNNP sur la vente de puerh en Chine. Les marchands de thé taïwanais ont été des pionniers dans l'exploration du Yunnan, pour y trouver de nouveaux agriculteurs, choisir leurs propres feuilles pour leurs propres galettes. En concurrence avec les vieilles usines, la demande de Taiwan pour du puerh de haute qualité permit les innovations et plus de choix. Elle a également marqué un moment où le prix du mao cha a augmenté en prix d'année en année, jusqu'en 2007.
Ce qui caractérise ce thé est sa finesse et sa douceur. Il était déjà très agréable en 2003 et n'avait pas besoin d'une période d'attente. Il avait beaucoup de force, mais son énergie n'était pas mal équilibrée. Maintenant, après 11 ans, le goût est devenu plus doux et plus calme. Il a encore une superbe longueur en bouche, mais il est beaucoup plus relaxant et raffiné maintenant. Les senteurs de prune ont mûri. Ils sont maintenant accompagnés par des senteurs de la forêt à l'automne. Il y a encore une sensation fraiche de camphre, mais tout est plus doux et plus profond. Voilà une caractéristique d'un grand puerh: en surface, il est calme et doux, mais en dessous il est riche, pur et puissant.

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.