2016 Printemps Baozhong torréfié

  Sombre forêt

+ -

11 pièces disponibles

Prix: $ 10.00

Cultivar: Qingxin (ruanzhi) Oolong
Récolté : Printemps 2016
Origine: Pinglin, Wenshan (Nord Taiwan)
Processus: Feuilles torsadées, oxydation légère, torréfaction moyenne en hiver 2016

Cultivar: Qingxin (ruanzhi) Oolong
Harvested : Spring 2016
Origin: Pinglin, Wenshan area (North Taiwan)
1. La vue

Les feuilles sèches sont de couleur vert ou jaune foncé. L'infusion orange foncé a une très bonne transparence. Les petites feuilles ouvertes retrouvent leur couleur verte et s'ouvrent entièrement après infusion.

2. Les senteurs

L'odeur torréfiée des feuilles sèches a des notes de musc et de champignons. L'infusion est un bon équilibre entre les senteurs maltées de la torréfaction et les fruits murs et fleurs sombres du Baozhong. Au final, on sent aussi des odeurs de molasse et de sucre brun. 

3. Le goût

Les sensations en bouche sont douces et sucrées au départ. Puis, on ressent les tannins qui recouvrent le palais et allongent l'arrière-goût. Une pointe d'amertume accompagne ces arômes sombres, mais la sensation générale reste douce. 

Conclusion: On peut faire du Baozhong avec de nombreux cultivars (Sijichun, tsui yu, jinxuan, Yinxiang...). Mais pour le torréfier, le cultivar le plus approprié est le Qingxin Oolong, ce même cultivar utilisé à Dong Ding. Et comme pour le process Hung Shui, tout l'art de la torréfaction consiste à chauffer suffisamment les feuilles pour leur donner de nouveaux arômes sombres et complexes, mais pas trop chaud non plus, afin de préserver leur fraicheur et ne pas les bruler. Ainsi, grâce à sa forme et à son process, ce genre de Baozhong torréfié est ce qu'on trouve de plus similare à du Yan Cha de Wuyi à Taiwan.  

Conseil d'infusion: ce Baozhong torréfié convient particulièrement à la préparation en petite théière poreuse d'Yixing ou du Shantou. 

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.