2019 Printemps Hung Shui Oolong torréfié aux infrarouges +

16,00 $US

Arômes de goyave et de poudre de cacao

 

 

Lire la suite
poids
Quantité

Il n'y a pas assez de produits en stock.

Cultivar: Qingxin (ruanzhi) Oolong

Récolté à la main le 14 juin 2019

Origine: Shen Mu (1500 m), au centre de Taiwan.

Processus: Oxydation légère à moyenne, roulé et torréfaction forte dans un four à infrarouge.

1.Vue

Les feuilles sèches sont de taille moyenne et de couleur sombre. L'infusion a une excellente transparence et sa couleur est orange-brun foncée. Les feuilles infusées sont un peu dures, mais elles s'ouvrent.

2. Senteurs

A sec, les odeurs de ces feuilles sont gourmandes et fruitées. Elles font plus penser à un Oolong Concubine torréfié qu'à un Hung Shui Oolong. L'infusion sent la goyave agrémentée de notes de cacao en poudre. Et à froid, dans les dernières infusions, on trouve des notes de mélasse et de sucre roux. 

3. Goût

En mode compétition (3 grammes pour 6 minutes), le thé reste incroyablement doux et presque sucré! L'amertume et l'astringence semblent absentes ou bien recouvertes de moelleux. La longueur en bouche est très bonne. 

Conclusion:

C'est la seconde fois que je sélectionne cet Oolong de ce fermier. La dernière fois, ce fut à l'hiver 2017. Ceci explique que ces 2 thés ne sont pas tout à fait les mêmes. D'une part, la saison printanière produit des Oolongs plus aromatiques et légers, tandis que l'hiver ajoute plus de profondeur au goût. En second lieu, la torréfaction par four à infrarouge reste une innovation relativement moderne: chaque torréfaction donne lieu à des ajustements et un peu d'expérimentation. Elle a pour but de reproduire plus fidèlement la torréfaction par charbon de bois incandescent. Pour ces 2 raisons, le thé est forcément un peu différent. Mais il a cette particularité d'être très gourmand et puissant. Et puis il a un excellent potentiel de garde (en jarre en porcelaine)!

En stock 0 Produits
Références spécifiques